Le blog de Good Organic Only, jus et cures detox bio livrés dans toute la France

Pourquoi adopter une alimentation sans gluten, même sans maladie cœliaque ?

Pourquoi adopter une alimentation sans gluten, même sans maladie cœliaque ?

 Avant tout, le gluten, c’est quoi ?

Le gluten est une protéine présente dans les céréales. Il est responsable de la capacité agglutinante et liante des céréales, d’où son utilisation pour la fabrication des pâtes et du pain. Le gluten est fréquemment utilisé en industrie agroalimentaire et peut se cacher dans une multitude de produits.

Les protéines présentes dans le gluten

Les glutéines

Les glutéines sont des protéines agrégées qui apportent son caractère élastique à la pâte à pain. Elles vont former une sorte de « glue » dans les intestins, ce qui pourra altérer l’absorption des nutriments.
Même si elles pourront être bien gérées en petite quantité par un organisme sain, elles deviendront pour la plupart des individus, un véritable problème.

Les prolamines

Les prolamines, au même titre que les glutéines, apportent leurs propriétés d’extension à la pâte.

La gliadine

La gliadine est la protéine la plus toxique du gluten. Particulièrement résistante aux enzymes digestives, elle arrive à traverser la barrière épithéliale de l’intestin sans être dégradée, provoquant ainsi une multitude d’effets délétères dans l’organisme. La gliadine augmente la zonuline : protéine inflammatoire provoquant l’ouverture des jonctions entre les cellules de la paroi intestinale, entrainant une perméabilité anormale et le passage des protéines insuffisamment digérées dans le sang, capables de déclencher des réactions immunitaires.

pasta_gluten_goodorganiconly

Depuis les années 60, en plus des sélections et hybridations intensives, les techniques génétiques pour générer les nouveaux blés sont comparables à celles utilisées pour obtenir des OGM, mais sans être considérées comme telles.

Autrefois, l’ADN du blé contenait 14 chromosomes. Aujourd’hui elle en contient 42.

Vous avez donc maintenant une idée de l’incroyable transformation de cet aliment de base, auquel, en très peu de temps, l’organisme humain a du s’habituer, non sans peine.

Et le bio dans tout ça ?

Il n’y a malheureusement pas de différence pour les céréales bio, les semences et donc les grains récoltés et les farines ainsi obtenues étant les mêmes. Toutefois, les cultures bio n’utilisent pas de pesticides.

Une alimentation riche en gluten peut engendrer un ensemble de symptômes

Symptômes et maladies associés à l’intolérance au gluten :

  • anxiété
  • autisme
  • cancer
  • dépression
  • douleur osseuse
  • envie de sucre
  • épilepsie
  • migraines
  • nausées/vomissement
  • syndrome de l’intestine irritable
  • trouble déficitaire de l’attention
  • trouble auto-immuns (diabète, thyroïdite de Hashimoto, polyarthrite rhumatoïde)
  • troubles digestifs (gaz, ballonnement, diarrhées, constipation, spasme intestinaux)
  • troubles neurologiques
  • urticaire/démangeaisons

Toute personne souhaitant maintenir sa bonne santé, doit être très attentive à ce qui se passe dans son corps lors d’ingestion de substance. Tous les éléments présents dans le blé, ainsi que les autres céréales à forte teneur en gluten, peuvent être facilement remplacé par d’autres aliments.

Maladie cœliaque : définition

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune qui réagit au gluten alimentaire. Elle provoque une destruction des villosités de l’intestin grêle, qui s’ensuit d’une malabsorption des nutriments, en particulier du fer, du calcium et de l’acide folique (vitamine B9).


Good Organic Only : la référence gluten free à Paris

Découvrez ou re-découvrez nos offres d’entrées, plats, sandwiches et desserts 100% sans gluten disponibles dans nos trois pointes de vente parisiens :

  • Good Organic Only – Kléber, 41 avenue Kléber, Paris 16e
  • Good Organic Only – Marais, 17 rue des Archives, Paris 4e
  • Good Organic Only – LE66, 66 avenue des Champs-Elysées, 8e

Ou commandez sur Deliveroo, Foodora ou UberEats.

www.goodorganiconly.com

Source de l’illustration #1


Source de l’illustration #2