Le blog de Good Organic Only, jus et cures detox bio livrés dans toute la France

HIVER : comment booster son système immunitaire ?

HIVER : comment booster son système immunitaire ?

Lorsque l’hiver s’installe, il est intéressant de stimuler son système immunitaire afin de lutter contre le rhume, la grippe et autres maux hivernaux. Cet article a pour but de vous apprendre à soutenir votre terrain immunitaire et à garder votre énergie durant l’hiver, plutôt que de lutter contre un symptôme. 


Côté vitamine

La vitamine C

de nombreuses études démontrent que la prise préventive de vitamine C en cure avant la saison épidémique, diminue grandement le risque infectieux.

Elle permet de :

  • prévenir les affections hivernales,
  • améliorer l’absorption du fer présent dans les aliments,
  • lutter contre les radicaux libres,
  • prévenir diverses maladies (cancers, maladies respiratoires…),
  • participer à la synthèse du collagène présent dans la peau et les articulations.

Privilégiez une vitamine C naturelle ou également appelée acide L-ascorbique (magasins bio et pharmacies).

La vitamine D

Des études soulignent qu’une carence en vitamine D prédispose à la baisse de nos défenses immunitaires et par conséquent à l’exposition au risque infectieux.

À savoir : la population française présente de faibles taux sanguin de vitamine D3.

Elle permet de :

  • absorber le calcium au niveau intestinal,
  • favoriser la croissance et la formation des os (et prévenir l’ostéoporose),
  • stimuler l’immunité,
  • prévenir certains cancers et troubles cardio-vasculaires.

Privilégiez la vitamine D3, également appelée cholécalciférol (magasins bio et pharmacie).

Pensez également au magnésium : il est important pour la santé nerveuse, mentale, cardiaque, le sommeil, et stimule l’immunité.


Côté plantes

La racine d’Echinacée

Elle soutient les défenses naturelles de l’organisme, elle est également utilisée pour ses propriétés anti-infectieuses. Quelques mois avant la période épidémique, la prise d’échinacée augmente le taux de globules blancs et aide à phagocyter les virus.

Utilisation : Evitez de l’utilisez en cas de maladie auto-immune, grossesse et allergie aux astéracées (privilégiez un extrait sec standardisé ou une teinture-mère, matin et soir 10 jours par mois pendant 2 à 3 mois au début de l’hiver ou en fin d’automne).


Côté ruche

La propolis

Elle contient des substances de haute valeur biologique, issues des plantes butinées tel que des flavonoïdes (qui fonctionnent en préventif sur certaines infections).

Utilisation : Il est recommandé de choisir une origine française, de qualité bio, fraîche, et d’éviter de préférence les provenance de Chine. L’extrait de propolis se prend à raison de 200 à 400 mg. par jour pendant 3 mois avant la période épidémique.


Ces conseils ne se substituent pas à un avis médical, en cas de doute veuillez demander conseil à votre médecin.